Station d'évacuation des eaux usées : l'eau se transforme en eaux résiduaires

Station d'évacuation des eaux usées : l'eau se transforme en eaux résiduaires

Fonction
La station d'évacuation des eaux usées permet de se familiariser avec les techniques de commande de l'évacuation des eaux usées et avec les processus afférents. Elle se compose de quatre parties :

  • Unité de dosage pour l'apport des impuretés
  • Tuyauterie avec dérivation
  • Réservoir à rebord de trop-plein comme bassin de rétention des eaux pluviales et de sédimentation
  • Réservoir comme décanteur primaire pour l'étape biologique et pour avoir la possibilité de démarrer une extraction de boue via une vanne pneumatique automatisée.

Les impuretés viennent sous forme de granulé plastique séché à l'air après utilisation et réutilisé. Il est possible de simuler de manière réaliste une inondation par la pluie ou des problèmes lors du transport des matières solides.

L'acheminement dans le décanteur primaire a lieu via une pompe. Un débitmètre identifie le débit qui est réglé via une régulation du moteur de la pompe ou via une vanne (de procédés) proportionnelle.

La vanne de procédés fonctionne sur le principe d'une vanne péristaltique à actionnement pneumatique. L'ouverture d'étranglement est réglable par pression de l'air avec un manodétendeur proportionnel. Ainsi les effets sur l'efficacité énergétique et la qualité du débit sont faciles à démontrer.

 

La station est entièrement assemblée, câblée et testée.

Avec Control System et FluidLab®-EDS® Water Management, EasyPort, câbles de connexion, 1 jeu d'accessoires avec granulé de sédimentation et documentation technique "Getting Started".

Principaux composants
Réservoir de 3 l avec rebord de trop plein, réservoir de 1 l, canalisation à écoulement libre, détecteur de proximité capacitif, interrupteur à flotteur, capteur de débit magnéto-inductif, capteur à ultrasons, pompe à centrifuge, vanne (de procédés) proportionnelle, manodétendeur proportionnel, tiroir pneumatique, vis de dosage des matières solides, panneau de raccordement électrique, plaque profilée en aluminium.

Note
Pour le fonctionnement autonome, un réservoir d'alimentation en eau/nappe phréatique (réf. 8024503) est nécessaire.

Contenus didactiques généraux

  • Pilotage, régulation et surveillance des grandeurs physiques, telles que le niveau de remplissage, le débit et la pression
  • Fonctions techniques/physiques des capteurs et actionneurs, ainsi que leur câblage, leur ajustage et leur paramétrage
  • Analyse des systèmes asservis, paramétrage et optimisation des régulateurs
  • Fonctionnement de l'installation, entretien, recherche des erreurs et remise en état
  • Construction des installations, ingénierie
  • Optimisation et surveillance énergétique
  • Traitement électronique des données

Contenus didactiques pour travail en projets 

  • Transport des particules solides dans la canalisation en présence de différentes vitesses d'écoulement
  • Effets produits par le dépassement de la capacité hydraulique
  • Dénomination des mécanismes de base qui imposent un rejet par surverse
  • Fonctions d'un bassin d'orage
  • Mode de fonctionnement de la sédimentation dans un bassin d'écoulement
  • Mesure du niveau avec un capteur à ultrasons
  • Fonction des vannes pneumatiques

Caractéristiques techniques

  • Pression de service pneumatique : 4 à 6 bar (50 l/min)
  • Eau (10 – 15 l)
  • Alimentation électrique : 24 V DC
  • 5 entrées TOR
  • 5 sorties numériques (TOR)
  • 4 entrées analogiques
  • 2 sorties analogiques
  • Dimensions (L x H x P) : 1200 x 1200 x 400 mm

Supports didactiques recommandés

  • Livre d'exercices Évacuation des eaux usées
  • Livre d'exercices Surveillance, régulation et optimisation
  • Livre d'exercices Optimisation énergétique
  • Cours en ligne : Commande et régulation
  • Cours en ligne : Automatisation de procédés
  • Module de formation technique de distribution de l'eau
  • Module de formation traitement des eaux usées