Jeu d'équipement TP 1021 : EasyKit Microcontrôleur

Jeu d'équipement TP 1021 : EasyKit Microcontrôleur

Systèmes embarqués – faciles
Le développement de systèmes embarqués était réservé jusqu'à présent aux spécialistes. Lors de la conception et de la réalisation de platines spécifiques et de la programmation de microcontrôleurs (généralement en C++ ou en Assembleur), on est tributaire, à chaque étape, du savoir d'experts.

C'est à ce problème que s'attaque EasyKit :
L'utilisation de blocs électroniques standardisés, tout simplement empilables, ainsi que d'une interface de programmation graphique simplifie considérablement la réalisation de commandes à base de microcontrôleurs. Une courte phase de prise en main suffit pour être en mesure de créer des applications sophistiquées.

Le concept EasyKit
Avec EasyKit, le microcontrôleur est adapté aux exigences de la fonction de commande par enfichage de blocs d'entrée et de sortie particuliers. La platine de microcontrôleur du kit de démarrage est dotée pour ce faire de deux emplacements pour blocs d'entrée et de sortie.

Programmation sous EasyLab
L'interface de programmation graphique EasyLab a été conçue en conformité avec le matériel. EasyLab permet pour la première fois de réaliser un développement logiciel dirigé par les modèles (Model-driven Software Development) pour des microcontrôleurs. Les méthodes de description habituelles en technique

  • chaîne séquentielle
    d900067c_halb.jpg
  • flux de données
    d900068c_halb.jpg

sont directement utilisables sous EasyLab pour faciliter la résolution des problèmes de programmation.

Chaîne séquentielle et flux de données
EasyLab offre les deux possibilités. Le programme principal est une chaîne séquentielle qui autorise, outre le déroulement linéaire, également les embranchements et branches parallèles. Un programme de flux de données faisant office de sous-programme est alors affecté à chaque étape. Les programmes sont composés à partir de blocs de fonction à haut niveau d'abstraction. Il existe ainsi des blocs de fonction pour adresser les canaux d'entrée et de sortie du microcontrôleur, mais aussi des temporisateurs, compteurs, des fonctions arithmétiques et logiques, voire des régulateurs complets.

Mode simulation
Lorsque le programme a été créé, il peut être testé en mode simulation sans matériel connecté. Il est alors possible d'affecter manuellement des valeurs de sortie aux blocs d'entrée (qui ne peuvent normalement pas en délivrer sans matériel connecté).

Génération automatique du code
EasyLab génère automatiquement, sur pression d'un bouton, le code C puis le code machine à partir du programme créé par l'utilisateur, ce code étant ensuite transféré sur le microcontrôleur via l'interface USB.

Débogage en direct
Si l'utilisateur le désire, EasyLab installe, en plus du programme proprement dit, un programme de monitoring sur le microcontrôleur. On dispose ainsi d'un suivi simple de l'exécution du programme car toutes les valeurs fonctionnelles sont alors affichées en temps réel sous EasyLab. L'utilisateur voit ainsi le sous-programme en cours d'exécution ainsi que les valeurs qui lui sont affectées. La mise en service peut ainsi être réalisée étape par étape, avec une localisation rapide et conviviale des erreurs.

Ces propriétés d'Easy-Lab rendent la création et la mise en service d'applications même complexes (de régulateurs p. ex) très simple.

Ceux qui le souhaitent, peuvent bien entendu continuer à programmer EasyKit en C++.

Fourniture

  • Carte de démarrage avec microcontrôleur M3 Cortex™ performant et deux emplacements pour blocs d'extension Easykit
  • 2 blocs d'extension EasyKit : 1 DIO1, 1 AIO1
  • Carte d'application EasyKit avec moteur à courant continu, cellule à infrarouge pour mesurer le régime du moteur, récepteur photoélectrique
  • Logiciel de programmation EasyLab avec licence de salle de cours et possibilité de simulation
  • Câble de connexion USB, câble multibrin, tournevis
  • Documents didactiques détaillés au format PDF sur CD
  • Fourniture en Mini-Systainer pratique.

Caractéristiques techniques de la carte processeur

  • Processeur à noyau ARM® M3 Cortex™ (STM32), fréquence d'horloge de 8 MHz, 64 Ko de RAM Flash
  • Communication externe via USB 2.0
  • Alimentation via USB ou bloc d'alimentation externe
  • 3 boutons-poussoirs et 3 LED
  • Bornier à 2x 16 bornes pour entrées et sorties analogiques ou TOR
  • 2 emplacements pour modules d'entrée/sortie
  • Jusqu'à 4 entrées TOR
  • Jusqu'à 4 sorties TOR
  • Jusqu'à 4 entrées analogiques
  • Jusqu'à 4 sorties analogiques

Blocs d'extension
EasyKit est un système évolutif. EasyKit peut être adapté aux besoins à l'aide de blocs d'entrée/sortie additionnels.

Nota :
Les blocs peuvent être embrochés sur n'importe lequel des deux socles, mais pas plus d'un bloc d'un même type par socle.